Votre moteur de recherche...

mercredi 21 septembre 2016

Contre l'ennemi français de l'intérieur ? Rétablissement de la peine de mort et de l'article 75 du code pénal (décret loi du 29 juillet 1939 ) ...Cela va dégager !!!

Afficher l'image d'origine


Las des propositions timides ( lâches et complices de l'ennemi) des candidats aux prochaines présidentielles ?
Las de les entendre se masturber sur la manière de dépenser l'argent public pour rééduquer les ennemis de l'intérieur ?


Une vraie proposition ? Remettre en piste l'article 75 et suivants...Cela va avec le rétablissement de la peine de mort, naturellement...Des places de prisons??? Pas besoin....L' écrémage va se faire...naturellement...
L'article 75 a été mis au "fias" d'écrivains comme Brasillach ( exécuté !) et LF Céline ( numéro 1 de la littérature du 20 ème siècle!) mort pématurément après tortures physiques et morales...Ces deux pauvres zigs n'avaient pas fait le millième de ce qui pourra être reproché à la racaille politique ( de droite comme de gauche, y compris la fausse extrême droite) et journalistique !!!!

rappel:
Articles 75, 76 et 77 du code pénal
modifiés par le Décret-loi du 29 juillet 1939

Article 75. - Sera coupable de trahison et puni de mort :
1° Tout Français qui portera les armes contre la France ;
2° Tout Français qui entretiendra des intelligences avec une puissance étrangère, en vue de l’engager à entreprendre des hostilités contre la France, ou lui en fournira les moyens, soit en facilitant la pénétration de forces étrangères sur le territoire français, soit en ébranlant la fidélité des armées de terre, de mer ou de l’air, soit de toute autre manière ;
3° Tout Français qui livrera à une puissance étrangère ou à ses agents, soit des troupes françaises, soit des territoires, villes, forteresses, ouvrages, postes, magasins, arsenaux, matériels, munitions, vaisseaux, bâtiments ou appareils de navigation aérienne, appartenant à la France, ou à des pays sur lesquels s’exerce l’autorité de la France ;
4° Tout Français qui, en temps de guerre, provoquera des militaires ou des marins à passer au service d’une puissance étrangère, leur en facilitera les moyens ou fera des enrôlements pour une puissance en guerre avec la France ;
5° Tout Français qui, en temps de guerre, entretiendra des intelligences avec une puissance étrangère ou avec ses agents, en vue de favoriser les entreprises de cette puissance contre la France.
Seront assimilés aux Français, au sens de la présente section, les indigènes des pays sur lesquels s’exerce l’autorité de la France, ainsi que les militaires ou marins étrangers au service de la France.
Sera assimilé au territoire français, au sens de la présente section, le territoire des pays sur lesquels s’exerce l’autorité de la France.

Article 76. - Sera coupable de trahison et puni de mort :
1° Tout Français qui livrera à une puissance étrangère ou à ses agents, sous quelque forme et par quelque moyen que ce soit, un secret de la défense nationale, ou qui s’assurera, par quelque moyen que ce soit, la possession d’un secret de cette nature en vue de le livrer à une puissance étrangère ou a ses agents ;
2° Tout Français qui détruira ou détériorera volontairement un navire, un appareil de navigation aérienne, un matériel, une fourniture, une construction ou une installation susceptibles d’être employés pour la défense nationale, ou pratiquera sciemment, soit avant, soit après leur achèvement, des malfaçons de nature à les empêcher de fonctionner, ou à provoquer un accident.

Article 77. - Sera coupable d’espionnage et puni de mort tout étranger qui commettra l’un des actes visés à l’article 75, 2°, à l’article 75, 3°, à l’article 75, 4°, à l’article 75, 5° et à l’article 76.
La provocation à commettre ou l’offre de commettre un des crimes visés aux articles 75 et 76 et au présent article sera punie comme le crime même.